Cédric Froidevaux

Président / Webmaster
Mail: president@ssdpg.ch  
Tél: 079/930.78.68

Rose-Marie Cuennet

Vice-Présidente /GAFRI
Mail: vice-president@ssdpg.ch

Rose-Marie Reyren

Secrétaire
Mail: secretariat@ssdpg.ch

Mauro Maimone

Caissier
Mail: comptabilite@ssdpg.ch

Daniel Josi

Responsable Technique
Mail: technique@ssdpg.ch

La SSDPG ne sort pas n’importe comment, ni n’importe quand. Il est important de le savoir.

Généralités

La Société de Sauvetage Delley-Portalban-Gletterens (SSDPG) est une association d’utilité publique affiliée à la SSS , fonctionnant de manière autonome et non lucrative, ayant pour but de secourir les personnes en danger sur le lac. Les membres de la SSDPG sont tous bénévoles et s’efforcent de fournir la meilleure et la plus rapide des prestations possibles.

Secteur d’intervention

Le secteur d’intervention de la SSDPG concerne le lac de Neuchâtel. Il s’étend du canal de la Broye au port de Chevroux, depuis les rives sud du lac jusqu’au milieu du lac en direction du nord. La SSDPG peut, sur demande, intervenir au-delà de son secteur.

Types d’intervention

Une distinction est faite concernant deux types d’interventions :

1

Le « sauvetage » comprend une situation dans laquelle une ou plusieurs personnes ne sont pas en mesure d’agir pour faire face au danger et que la vie de personnes en dépend. Dans cette situation, l’assistance de la SSDPG se fait bénévolement. Une demande de don peut être faite au bénéficiaire de l’intervention.

2

Le « dépannage » comprend une situation de panne, ne mettant en danger ni la vie du bénéficiaire de l’intervention, ni de ceux qui l’entoure. Dans cette situation, l’assistance de la SSDPG est facturée au tarif de Sfr. 150.- par heure, les membres cotisants ont droit à un dépannage gratuit. Les travaux de dépannage sont limités par les moyens de la SSDPG.

Sortie hors intervention

La SSDPG effectue régulièrement des sorties qui ne sont pas des interventions. Ces sorties ont différents buts :

  1. Les « patrouilles » ont un but préventif envers différentes situations.
  2. Les « exercices » ont un but visant l’apprentissage ou le perfectionnement des membres de la société concernant la connaissance des différents équipements ainsi que leur utilisation.
  3. Les « surveillances » sont effectuées lors de différentes manifestations, sur demande d’une société tierce, afin de garantir la plus grande sécurité possible. Dans certains cas, la surveillance d’une manifestation peut faire l’objet d’une demande de compensation.

Moyens

La SSDPG met à disposition pour l’accomplissement des ses missions deux unités, immatriculées FR 505 et FR 605. Suite à un accord entre la SSDPG et la société de plongée PORTASUB, l’utilisation de l’unité immatriculée FR 62 peut intervenir au profit de la société de sauvetage en fonction de la situation. Le pilotage de cette dernière unité doit se faire par un pilote autorisé de la société PORTASUB. La SSDPG possède encore d’autres équipements afin de faire face à différents problèmes.

Ces moyens doivent être utilisés de manière correcte. Les membres de la SSDPG sont responsables de l’utilisation et de l’entretien des équipements utilisés. Les défectuosités doivent être annoncées sans tarder au comité de la SSDPG.

Personnel

On entend par le terme de "sauveteur", les membres actifs de la SSDPG.

Des personnes supplémentaires peuvent être embarquées. Elles acceptent de suivre les indications des membres de la SSDPG. Les sauveteurs portent la responsabilité des personnes étrangères à la SSDPG.

Autres informations

Toutes autres informations ou conditions concernant les sorties peuvent être obtenues auprès du comité de la SSDPG.

Nos moyens d’intervention

La société intervient sur le lac dans la mesure des ses possibilités.

"Le Sauve qui peut" (FR 505) est l’unité principale de la société. Avec une coque en aluminium de 9 mètres de long pour 3 mètres de large, il offre un grand espace de travail. Son jet permet une approche des personnes en toute sécurité (absence d’hélice). Il permet également une navigation sur des plans d’eau de faible profondeur.
- construction Hauchard Normandie
- hydro-jet, turbo-diesel
- 270 CV, 3t déplacement
Il est équipé d’instruments tel que : GPS, radar, caméra thermique,sondeur numérique, radio, etc.

Junior (FR 605) Grâce a sa forme de poupe ronde et ses doubles quilles, il a une excellente stabilité. Il possède aussi une "porte" à l'avant du bateau qui permet un accès très aisé à l'eau. Cette deuxième unité est également utilisée pour effectuer du "bateau-école" au sein de la société.

- Constructeur et modèle: Pioner Multi
- Coque: Polyéthylène
- Moteur: Yamaha Hors-bord 80CV
- Dimensions: longeur 5,30m, largeur 2,15m et poids ~500kg
- Capacité: 10 personnes

Nous possédons encore du matériel de premier secours, du matériel de pompage et de remorquage.

Reportage Radio Fribourg du 01.05.2021

Les sauveteurs ont retrouvé les eaux du lac de NeuchâtelLes bénévoles de la Société de sauvetage de Delley-Portalban-Gletterens ont repris leur activité avec notamment des exercices de pilotage.
Samedi 1er mai, les bénévoles de la société de sauvetage de Delley-Portalban-Gletterens se sont retrouvés pour la reprise de la saison nautique. La société compte une vingtaine de membres, originaires de la région ou provenant de contrées plus éloignées comme Genève ou encore Le Locle.Des exercices pour la repriseLes sauveteurs ont réapprivoisé le bateau de sauvetage. Au menu: marche-arrière, manoeuvres et slalom entre des bouées. Cet engin n'est pas comme les autres, il n'a pas d'hélices. La manoeuvre en marche-arrière est inversée par rapport aux autres bateaux. Selon le président de la Société de sauvetage de Delley-Portalban-Gletterens, Cédric Froidevaux, il s'agissait de reprendre les commandes pour ceux qui n'avaient pas navigué pendant tout l'hiver.Sur la terre ferme, il y avait aussi beaucoup à faire: contrôler la pharmacie, le matériel et s'entraîner à faire des noeuds marins, essentiels pour un sauvetage rapide. "Nous nous entraînons à faire des noeuds marins, parce que quand nous devons remorquer des bateaux, il est primordial de pouvoir les exécuter sans réfléchir", indique Rose-Marie Cuennet, la vice-présidente. La société en a profité pour changer l'ensemble des cordages de son bateau, devenus usés avec le temps.Pour compléter l'exercice, les sauveteurs ont également revu le fonctionnement du radar.Interventions dans l'urgenceLes sauveteurs bénévoles de la Broye fribourgeoise sont calés en navigation et sont également formés aux premiers secours. Ils peuvent recevoir une alerte de la police pour secourir des personnes en détresse sur le lac toute l'année, 7 jours sur 7, 24h sur 24h.Equipé d'une caméra thermique, le bateau de sauvetage est le seul du lac de Neuchâtel à pouvoir repérer des personnes dans la nuit.Les volontaires sont surtout sollicités pendant les beaux jours, mais pas seulement. La Société de sauvetage a dû intervenir trois fois cet hiver, heureusement, pour des incidents sans gravité.Sachez que si vous avez une urgence lors d’une sortie sur le lac, il faut appeler le 117, indiquer votre emplacement, la gravité de l’accident, ne pas oublier de mentionner le type de bateau et de donner votre numéro de téléphone.

Reportage audio Radio Fribourg du 01.05.2021

"Le Sauve qui peut" (FR 505)

Suivez-nous sur Instagram